La grinta sur le giro di Basilicata!

La grinta sur le giro di Basilicata!

Ce lundi, nos 6 Juniors sont rentrés de leur périple dans le sud de l'Italie avec de nombreuses satisfactions à la clef!

 

Etape 1: Picerno-Filiano (93km)

Au menu, un col de 18km, le Passo delle Crocelle (1135m) puis une fin d'étape sélective avec l'arrivée jugée au sommet d'une montée sèche de 2km. Le début de l'étape est rapide. Le profil annonce un début d'étape en descente, après 4km, nos coureurs sont déjà dans des lacets assez raides. Après 10km, chute au peloton impliquant Simon Grégoire. Il reviendra juste au pied de l'ascension. Dès l'entame du col, il y a des coureurs partout. Sur Radio-Tour, ce sont les coureurs russes et les Kazakhs qui impriment le tempo. A mi-col, la voiture dépasse Vincent Renson et Tom Paquot. A 4km du sommet, c'est au tour de Simon Grégoire et Adrien Houbben de sauter. Ils se retrouvent dans un 1er grupetto. Mais il n'y a plus qu'une petite vingtaine d'unités devant! Avec Sylvain Moniquet et Fabian Neulens. A l'avant, on retrouve Dinmukhammed Ylysbayev (kazakhstan) accompagné de Eyvgeni Kasanov (Russie). Au bat de la longue descente, les 2 hommes comptent 30 secondes d'avance sur 4 coureurs dont Fabian Neulens! La première partie du peloton avec Sylvain se retrouve rapidement à 2 minutes! Avec Fabian, se trouve l'Anglais Charlie Quaterman et les italiens Konychev (meilleur coureur italien, équipe nationale Italie) et Andréa Ferrari (Pescara). A souligner, depuis le sommet du col, les coureurs évoluent sous une pluie battante, on ne voit pas à 50m! Le groupe de contre s'entend bien, Fabian, à son habitude est généreux dans l'effort. Les 20 derniers km comprennent de nombreuses petites bosses. A 5km de l'arrivée, ultime descente. Fabian prend tous les risques et déposent ses 3 compagnons d'échappée. A l'avant, il ne reste plus que le Kazakh avec 15 secondes d'avance, le Russe a totalement explosé. A 2km de l'arrivée, plus que 10 secondes d'avance! Dans l'ascension finale, Fabian est repris et s'accroche puis perd un, deux, trois mètres sur ses adversaires. Il s'arrache, remettant parfois le grand plateau. Derrière, cela revient fort! Fabian décroche une superbe 5ème place, Sylvain 7ème! Nos autres représentants terminent un peu plus loin dans le gruppetto.

Etape 2: Potenza-Matera (115km)

Départ en côte, directement les coureurs kazakhs mettent le tempo, il y a à nouveau des coureurs partout dès le départ. La descente du GPM à Oppido Lucuno est hyper glissante avec la pluie. Fabian va au tapis mais repart rapidement. Nos coureurs basculent dans le bon groupe mais au bas de la descente, les cassures sont nombreuses. Simon en fait les frais. Vincent est en chasse-patate entre les 2 groupes. Victime d'un barrage, il devra rentrer seul au prix d'un sacré effort. Effort inutile puisque au km 80, les 2 pelotons se reformeront... La suite de l'étape est limpide. Toujours les maillots bleus ciel en tête puis l'équipe nationale italienne. L'arrivée se joue à Matera au sommet d'une montée de 4km puis 1km de plat avant l'arrivée en centre-ville. Celle-ci se fait à bloc. Sylvain fait partie de la bonne attaque de 5 coureurs, les 5 meilleurs grimpeurs de ce tour. L'échappée est reprise par la "nazionale" qui, venu avec ses 5 sprinters pour le championnat du monde au Qatar place finalement ses 6 coureurs dans les 8 premiers! Sylvain 10ème. Fabian paye ses efforts de la veille et concède une petite minute. A noter, le super travail collectif, nos 6 éléments évoluant groupés à l'avant du peloton toute la journée. Beau à voir!

Etape 3: Laurenzana - Marina di Nova Siri (105km)

L'étape démarre par un col de 7km culminant à 1247m. Autant dire qu'une heure avant le départ (9h), tout le monde s'échauffait du tonnerre. A nouveau, dès le départ, les Kazakhs mettent le turbo. Nos 6 coureurs passent au sommet dans le bon groupe. Dans le 2ème GPM à Aliano (là où Gabriel Forget avait pris la déviation des directeurs sportifs à 50m de l'arrivée), c'est Sylvain Moniquet qui passe une première fois à l'offensive mais l'échappée est reprise au bas de la descente. Nos 6 coureurs sont dans le bon groupe de 50 coureurs. Super! Les 50 derniers km se font en direction de la mer, profil plutôt plat sur de larges routes. A 25km de l'arrivée, 6 coureurs attaquent dont Sylvain! Les Kazakhs sont piégés. L'écart grimpe tout doucement mais passe la minute à 10km de l'arrivée! Bien aidés par les Russes et Biélorusses, nos amis kazakhs trouvent des alliés de circonstance et le groupe est en file indienne, reste une dernière difficulté à 7km de l'arrivée. Sur le graphique : un pont d'autoroute. En réalité, une côte bien raide d'1km. Dès le pied, Sylvain démarre et fait le trou. Les leaders reviennent à 10 secondes du groupe puis au sommet, reste Sylvain avec 20 secondes d'avance sur le peloton. Seul sur une autoroute, difficile de tenir mais il ne lâche rien. Il est repris finalement à 5km de l'arrivée. Dès la jonction, c'est Fabian Neulens qui en place une. Puis sous la flamme rouge, Radio-Tour signale 3 coureurs en tête avec 5 secondes d'avance dont Adrien Houbben! A 500m, la "Nazionale" remet de l'ordre et place à nouveau 3 de ses coureurs dans les 4 premiers fauteuils. Sylvain prend la 12ème place au sprint. Nos 6 élements ont vraiment réalisé une superbe étape.

Laurent Mars, Directeur sportif: "La 1ère étape a fixé le classement général. La course était ensuite cadenassée. Le Kazakhstan avait une grosse équipe et ils roulaient pour le général. L'équipe nationale italienne a joué les 2 dernières étapes et ils étaient également une jambe au-dessus des nôtres. Cela roulait vraiment comme chez les pros. Belle expérience pour nos jeunes qui ont pu goûter à cela et ont géré également leur course de cette manière. Certains venaient aux bidons, d'autres aux infos. Un très beau groupe. Mention spéciale à Fabian qui nous a fait vibrer lors de cette première étape. C'était incroyable, il tenait tête au n°1 italien. Nous étions tous heureux pour lui. Je pense qu'il ne mesure pas encore son exploit. Sylvain était sans doute le meilleur grimpeur du Tour, il a prouvé qu'il aurait pu prendre part au championnat d'Europe. Simon, Vincent, Tom et Adrien n'ont jamais rien lâché et ont fait honneur à leur sélection. Il y avait un excellent esprit d'équipe. Un réel plaisir! Je tiens également à remercier Jean Mathy, Thibault Copine et Quentin Borcy pour l'encadrement durant cette petite semaine particulièrement."

La page Facebook du Giro di Basilicata: cliquez ici

Les classements: cliquez ici

Les photos: cliquez ici

Résumé TV étape 1 : cliquez ici
Résumé TV étape 2: cliquez ici
Résumé TV étape 3: cliquez ici

Commentaires

Facebook
Twitter
Instagram