Pékin Express pour Stéphane Mohy

Pékin Express pour Stéphane Mohy

Notre triathlète revient sur sa participation au premier Ironman 70.3 en Chine avec un large résumé de son 2ème semi- Ironman de l'année (après 3 complet).

Sur mes 3 Ironman, finalement c'était à chaque fois semblable: ma natation était décevante (mais pas trop grave), mon vélo était vraiment bien et puis sur le marathon, j'avais pas vraiment été gâté avec des températures proches ou au dessus des 30°. Cela a compromis mes chances de bien figurer dans les classements.
J'ai décidé de terminer ma saison en Chine à Hefei, destination exotique et assez surprenante en apparence. Mais le rachat du circuit Ironman par le groupe Wanda est l'origine de l'augmentation du nombre de courses dans ce pays et ce n'est sans doute pas fini. Ceci me pousse donc à faire un petit feedback. On ne sais jamais qui pourrait être intéressé.

70,3 Hefei était donc la grande inauguration, la première course Ironman en Chine. Même si ce grand pays communiste fait un peu peur, il y avait quelque part un sentiment d'être pionnier dans cette nouvelle aventure. 
Tout d'abord quelques mots, sur la "petite" ville de Hefei. Vous aviez déjà entendu parlé ? Pourtant c'est une ville de pas moins de 6 millions d'habitants ! C'était donc un peu comme faire un Ironman en plein Paris ! La plus grande partie des activités sont regroupées autour de Wanda City, un tout nouveau centre regroupant 6 hôtels (Novotel, Mercure, …) autour d'un plan d'eau, à proximité de Wanda ...Theme Park (un très gros Walibi) et Wanda … Mall (un énorme City 2), Et moi qui pensais que Wanda était juste un groupe de Média ! Pour ajouter au coté aventure, j'ajouterai qu'il y a 2 ans rien de tout ceci n'existait et que les hôtels ont ouvert il y a moins d'un mois. Par ailleurs en me promenant un peu dans les environs je remarque que c'est tout le quartier qui est encore en construction. Tout ceci à l'échelle chinoise … c'est en fait des dizaines de tours plus grandes les unes que les autres qui sont dans des phases différentes de leur construction. Il semblerait que c'est carrément le centre-ville d'Hefei qui devrait être « déplacé » prochainement à cet endroit !
Petits détails pratiques, l'absence actuelle de banque et de distributeurs de billets à moins de 5 km, les difficultés de payer avec Mastercard ou Visa (les Chinois utilisent UnionPay), l'interdiction d'utiliser les principaux réseaux sociaux FaceBook, Messenger, Google… (il faut télécharger avant de partir l'app ExpressVPN pour délocaliser son point de connexion à HongKong), l'impossibilité de louer des voitures (il faut avoir un permis chinois pour pouvoir conduire – c'est pas plus mal avec tous les panneaux en 本地寫. 
Heureusement dans les différents hôtels nous sommes pas mal d'étrangers dans la même situation et nous parvenons à trouver des solutions pour +- tout. La vie n'est pas trop cher et même si il faut prendre un taxi pour aller repérer la natation ou préparer la T1 (à +- 30k), louer un taxi ne coute que l'équivalent de quelques euros. Il y a aussi des shuttles en bus. Mais l'organisation de ceux-ci n'était pas toujours pleinement rassurante.
Pour ne prendre aucun risque avec ces shuttles, j'avais décidé de louer pour la dernière nuit une chambre dans un autre hôtel à proximité du Lake Swan ou se déroule la natation. Au passage on notera que ce Lake Swan est à proximité directe du Wanda ... Plaza (encore un immense complexe commerciale). Je peux donc profiter de quelques heures de sommeil supplémentaires pendant que les autres font la file pour la navette, qui finalement est très bien organisée et amène tout le monde dans les temps.

Le respect plus qu'approximatif du code de la route par les locaux ne me rassurait pas à 100 %. Il semble par exemple normal de laisser aux piétons la bande de droite des routes en ville ou de klaxonner à peu prêt à tout bout de champs, pour signaler sa manœuvre ou simplement sa présence sur la chaussée, … Pour cette raison et comme c’était une première organisation j'ai décidé de ne pas partir trop à l'avant, au milieu du pack 30'-35' … ce qui sera finalement une assez bonne estimation de mon manque de vitesse actuel en natation. La distance était peut-être un peu longue (?). Je ne me prends pas la tête.
Après une transition rapide, me voilà assez vite réconforté par rapport à la sécurité sur le circuit vélo. Les signaleurs ? C'était l'armée chinoise qui avait pris les choses en mains ! Et il n'avait pas fait les choses à moitié : sur la plus grande partie du circuit, il y avait un jeune militaire ... tous les 20 mètres, ... à gauche et à droite de la chaussée ! On était donc assez tranquille sur ce circuit qui comportait la plupart du temps 2 , 3 ou 4 bandes, rien que pour nous ! 
Je pars assez prudemment et me retrouve assez rapidement avec un Chinois qui tournait vraiment au bon tempo pour moi. Je décide de calquer mon effort sur le sien. Sur un circuit assez plat mais balayé par le vent, on tiendra +- 40km/h pendant presque 2 heures. Je le laisserai juste partir dans le final pour préserver mes jambes pour la course à pied. A noter au passage, la très grande correction des athlètes sur cette course. Pratiquement pas de problème de drafting. (C'était d'ailleurs assez semblable à Coeur d'Alène, à Port Elizabeth. Ce mal serait-il principalement européen ?)
Me voilà donc parti à pied. A peine le temps de remarquer la caméra devant moi et hélicoptère au dessus que je me fais dépassé par le premier pro Graham O'Grady qui était parti plus tôt et entamait son 2° tour. Je remarque assez rapidement que mes sensations sont bonnes et que je cours au même rythme que lui. Même si ça fait plaisir, hélicoptère au dessus fait un bruit assourdissant et je ne suis pas un grand fan d'avoir ma tête à la télé ;-) Je suis assez content quand quelques minutes plus tard Brad Kahlefeldt passe et emmène tout le cirque médiatique avec lui. Je reste malgré tout concentré. J'ai cette fois un jeune Singapourien dans le viseur qui me fait le bon tempo pendant tout le premier tour. Les sensations restent bonnes. Les conditions ( humide 20-22°) me conviennent beaucoup mieux que tout ce que j'ai vécu cette année et je parviens a accélérer jusqu'à la ligne pour finir mon semi sous l'heure et demi.

Ce n'était pas évident de retrouver le rythme du 70,3 après 3 IM, mais j'ai tout donné jusqu'au bout. Et j'en suis assez satisfait. Un peu plus tard j'apprendrais que je fais 9° de ma catégorie avec 6 slots pour Hawaii et 7 pour les championnats du monde 70,3. Je devrai donc me consoler avec une médaille en Ch … attanooga :-p

 

Commentaires

Facebook
Twitter
Instagram