Ronde van Vlaanderen: classés oui, de l'audace non

Ronde van Vlaanderen: classés oui, de l'audace non

Ce dimanche, nos Juniors ont disputé la 51ème édition du Ronde van Vlaanderen (UCI 1.1). Départ d'Herzele et arrivée à Grammont après 10 bergs et 3 secteurs pavés. Quelques heures avant les pros, une expérience unique. Pas un village traversé où il n'y avait pas un chapiteau, un écran géant et un château gonflable... Le Ronde est une vraie fête du vélo.

Départ à 9h25 et avec un enchaînement des 3 secteurs pavés (Lippenhovestraat 2x, Haaghoek) et 4 côtes dans la 1ère heure (Leberg, Berendries, Valkenberg et Tenbosse), le peloton est en file indienne dès la sortie de la ville et beaucoup chutes rendent la course nerveuse. Théo Bonnet et Arnaud De Lie en font les frais. Ils reviendront rapidement. 

15 hommes s'en vont dès le début de course. Aucun des nôtres ne prend le wagon en marche. L'écart grimpe à la minute à la sortie de ces premiers monts. Entrée dans Grammont après 54km et l'ascension de la Oudesteenweg, la parallèle au Mûr. Côte sèche sur asphalte puis descente pour aller chercher le Bosberg. Dans la descente, Jarne Van Dyck chute lourdement dans une prairie. Couvert de boue, il repart courageusement sur le mulet et revient au peloton une dizaine de kilomètre plus loin.

L'écart monte à 1'15" avant de redescendre à 30 secondes au ravito (km70). Un groupe de 7 hommes sort en contre. A nouveau, nos 6 éléments ne sautent pas sur l'occasion. L'écart remonte ensuite à 2 minutes et tous les coureurs à l'avant joueront les premiers rôles jusqu'à l'arrivée. 

Retour sur Grammont avec 2 circuits locaux de 17km où dans l'ultime tour, ils emprunteront le Mûr de Grammont où se sont déjà amassés de nombreux spectateurs pour le passage des pros quelques heures plus tard.

A l'arrivée, nos 6 sélectionnés se retrouvent loin dans le classement mais à nouveau, nous présentons une équipe complète à l'arrivée, preuve de la bonne forme du collectif. 

Laurent Mars, Directeur sportif: "Depuis le début de saison, nos coureurs confirment qu'ils ont fait le métier l'hiver et ils sont très motivés. Cela fait plaisir à voir. Néanmoins, hormi à Kuurne-Brussel-Kuurne où Jarne Van Dyck avait pris le bon coup; sur Nokere Koers, la Guido Reybrouck et maintenant le Ronde, nous n'avons pas entendu une seule fois le numéro de dossard d'un des nôtres sur Radio-Tour. Chez les Juniors, il faut aller au charbon, il sera temps d'apprendre à calculer chez les U23. Il faut plus d'audace et surtout, c'est en attaquant que l'on apprend. A mes yeux, 48ème ou 113ème, sur ce genre d'épreuve, cela m'est égale. Nos coureurs attachent peut être trop d'importance à la placette au lieu de jouer, de tenter quelque chose. Il est certain que le niveau est haut mais le plaisir d'être dans une échappée est toujours supérieur à celui d'une placette à mes yeux. Sur papier, je suis convaincu que l'on peut viser plus haut avec l'effectif que nous avons."

2 échéances importantes arrivent avec le Ster van Zuid Limburg, la course de l'année pour notre sponsor principal, Crabbé Toitures mais aussi l'E3 Harelbeke, une des plus belles organisations chez les Juniors. Pour rappel, l'an dernier, Henri Vandenabeele avait passé 90km en échappée avant d'être revu à 3km du but! Cela donnera peut-être des idées à la nouvelle génération.

Classement: cliquez ici

Photos: cliquez ici

Commentaires

Facebook
Twitter
Instagram